FRIDAY THE 13TH ET HOCKEY, FUUULL DE HOCKEY

•••••••••••••6•6•6•
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡•

You’ll be attacked by Evil, Punk, Demons, Babes, Ghosts, Tits, Vampires, \M/etal, Grafiks, My Soul, Naked Chicks, Blood, Gore, Horror, Sixties Muscle Cars, Ships, Galaxies, DA MOON, Robots, Books, Magazines, My Cat Sweet Lil’ Chick Bug Face, My Parakeet 13 Blue, Shitload of Toys, Pop & \M/etal Muzak, Mooore Naked Babes, Stuff AND +++++++ of PUNK FUCKING ROCK… Run away while you still can… Or…

>>>—‡‡‡••••••••••••••6•6•6• Welcøme Tø my H3LL!!!

‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡•
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
•••••••••••••6•6•6•

FRIDAY THE FUCKING 13TH

N’assez dit. Place au pur divertissement maintenant.


Vanessa IS FUCKING COOL !!!

VA CHIER KRISS DE VIDÉOTRON TABARNAK!!! C’est la première fois qu’ils me déçoivent depuis 1999 calvaire. Veux un cell yienk aik internet pas de contrat. Veux rester aik eux-autres y’ont du sarvice en ostie. Là les sacraments sont en train d’installer leurs propres antennes parc’kiont lâché Rodgers pour s’en aller privés. TVA/Péladeau POWER. Chu sûr c’est la faute à Julie Snyder ça. MWAHAHAHAHAHAHA

Bon pour c’ki s’en vient, j’vais vous mettre dans l’beat…
Hockey NHL, saison 1972-3 à 1990.

ALLEZ GO LES BLEUS !!!!!!
L’équipe de ma vie, de ma jeunesse j’ai tellement trippé, c’est fou. Go sourire dans face absolument TOUS LES DAMN MATCHS, tous sans exception pis en passant, Y’ÉTAIT BON LE CALVAIRE DE BUT DE ALAIN DION DE BOUZE DE BACHE DE BAPTÊME DE H3LL, eille, fucking arbitre.

Mes Nordiques de Québec, ville à seulement 2 heures de Pointe-au-Papa où j’ai été élevationé, c’est comme si c’était MA ville, j’ai jamâ vécu autant de passion, d’amour et d’émotions [juste de penser à leur saison 81-82, j’ai encore en ce moment un torrent de larmes qui coule sur mes joues, JAMAIS ÉTÉ AUSSI CONTENT, JOYEUX, HEUREUX pis FULL HAPPY DANS TOUTE MON OSTIE D’VIE SALE QUE QUAND Satsny, Hunter pis les QUÉBÉCOIS FRANÇAIS, MON équipe, mes Igloos sur Glace (référence au logo d’l’équipe assez évidente, thank you)


ONT TORCHÉ LES CANACHIENS ET LES FUCKING BAD BAD BRUINS de ti-Claude Poirier (yé dans famille, mom c’t’une Poirier fait que), où y’ont fini par pardre en TABARNAK DE KRISS DE FINALES DE CONFÉRENCE contre NY Islanders VIARGE, cimonak on était krissement pas loin d’la Stanley Cup ma t’dire].

Ché nous, chacun avait son joueur préféré. M’man, c’tait ti-Guy, Pat me semble c’tait Gordie Owe me semble, me souviend les Whalers c’tait son team pis Owe éatait le best de cette équipe, dad, c’tait Peter Nordiques pis moé, c’tait le KING des KINGS, MONSIEUR Wayne Gretzky. Le meilleur joueur de hockey de tous les temps.

Quand les Nordiques on échangé mon joueur préféré de tous les temps avec Wayne. Peter šťastný pour les DEVILS DEVILS, l’ai suivi. Après, Martin Brodeur est arrivé [MEILLEUR GOALIE DE TOUS LES TEMPS, y continue pis les blanchissages s’accumulent (FUCK YOU Patrick Roy estie d’rouge), avec Ken Dryden qui m’a montré comment goaler, je me pratiquais à goaler comme le porteur du plus beau mask de l’humanité

et Vlad †retiak, style papillon classy et cool
Born: 4/25/1952 Orudyevo, USSR. 10 World Champ Gold medals, euleeeuuume c’te Rouge C.C.C.P. guy là. Hyper rapide j’étais, j’ai gagné la médaille de goaleur du tournoi Pee-Wee de Rimouski, comment ça??? Mon fastness pis les blanchissages. J’ADORAIS goaler. Mes toutes premières fois derrière des pads c’tait aik lé Carabins sua glace du Pavillon Sportif de Rimouski. Gilet aik du orange. J’aimais ben, té élevé d’un VW Westfalia de cette couleur alors… Avant mon arrivée din buts, l’équipe a eu un max de 2 victoires. Moé din buts, on commence à gâgner et les blanchissages montent et montent. Yup. FREAKING FAST I was] pis c’est encore mon équipe les NJ Devils. Posez pas de kestion pourkoi. C’EST BEN TROP SIMPLE.

DEVILS DEVILS DEVILS DEVILS DEVILS DEVILS DEVILS DEVILS DEVILS DEVILS lol

Ron, estie de kriss de Ron, Ron, Ron. Fournier de son nom de famille.

Y’était aux Francs-Tireurs tantôt, j’ai grandi en écoutant sa voix lui.

“Moé là répèter 50 fois d’un match Go Lafleur, Go Salming, Go Clarke, Go Bossy, Go šťastný, Go Goulet, Go Côté, Go Gretzky pis toutte. Bof.

Moé là, j’aime ben mieux leu dire Go mon ti-Guy, Go Börje man, Go Sugar Bobby [c’est pour moé la plus grande influence comme joueur dans LNH, diabétique lui tou d’où le Sugar nickname, moé les espagnols en France chez Diffupa me callaient azucarillo (qui veut dire ti-sucre), lui à 12-13 ans, moé à 10 alors en tant ke plus fan de hockey dans le temps ke asteure, ça été pis ça l’est encore, la plus grande idôle ke j’ai eu et juskà la fin de los tiempoz], Go Mike boy, Go La Moustache, Go Alain, Go super Wayne
TABARNAK!!! Y’a raison en estie Ron, Ron, Ron.

Radio Ron câlisse. Appellez-le, vous serez pas déçus c’t’un astie de show Ron, Ron, Ron, ABSOLUMENT BEN VOYONS, ABSOLUMENT, ABSOLUMENT, ALLO??? lol

I LOOOVE him. 😀

Bonne journée…

\µ/—>:)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s